Deuxième test avant notre grand voyage de janvier. Après plusieurs nouvelles installations faites par Karim, nous avions hâte de repartir à bord de Puissance 4, notre Defender.
Après une étape à Metz pour ne pas faire la route en une fois, nous avons établi notre camp à Divonne-les-bains en France dans un camping Huttopia.
Quelle chance, aucun voisins autour de nous ! Faut dire qu’on avait pris un emplacement nature sans électricité donc peu de chance d’avoir un gros motorhome à côté de nous. Avec notre panneau solaire directement relié à la batterie, on est totalement autonome : frigo et éclairage à volonté !
Après 2 jours de repos total : sieste pour les parents pendant que les enfants se font des amis à la piscine, direction la Suisse !
Aprèm à Buchillon avec la famille Schmied au bord du lac Leman. Virée en bateau, piscine, apéro et…Raclette ! Benh oui en Suisse pas de saison pour manger une raclette 😜

Nuit dans la cour intérieure de chez Ariane et rangement de la tente sous la pluie 😥 pour ensuite partir vers les Vosges.
Il nous a fallu quelques heures de route car on profite mieux du paysage par les petites routes que par l’autoroute !

Par contre déception totale du camping que nous avions réservé pour 3 nuits. Pourtant ils annonçaient un label via natura, piscine naturelle, potager partagé,… sur internet ça nous avait séduit mais une fois installés entre deux emplacements super proches, on a vite déchanté et avons pris la décision de partir le lendemain…
Regardez Puissance 4, il est pas à sa place là n’est ce pas ?
Et la ?
Nous avons déniché l’adresse de rêve ! Petit camping à la ferme, pas de voisins et vue magnifique ! Camping à la ferme – Vosges
Bon qui dit pas de voisins et au calme, dit douches et toilettes à 5 min à pied du coup on a fonctionné en autonomie quasi totale ! Bel exercice pour les bivouacs qui nous attendent en Amérique du Sud !

Le lendemain de notre arrivée, André le fermier nous a déposé à l’accrobranche près du lac Blanc et nous sommes revenus à pied après une escale gastronomique au Pré Bracot où seule une choucroute était encore disponible vue l’heure tardive à laquelle nous étions arrivés. 😅
Le soir, Émilie et Alexis nous ont préparé une veillée inspirée de celles qu’Emilie avait eu à son camp louveteaux.

On a donc passé un super séjour authentique, proche de la nature et en famille. La liste des “to do” avant le départ s’est étoffée et Karim va encore peaufiner les équipements du Defender. On a trop hâte !