Après avoir tenté de réparer les clignotants en changeant les fusibles qui ressautaient aussi vite, nous avons finalement quitté Ushuaïa sous une pluie battante se transformant en neige à la sortie de la ville.

Nous sommes arrivés à Porvenir au Chili, après un passage frontière assez compliqué. En effet comme mentionné dans le précédent article, le Chili a listé une série d’aliments et autres produits interdits au passage frontière. Ça rend la gestion du frigo un peu compliquée car il faut écouler tous les fruits et légumes, la viande et charcuterie, les œufs et certains produits laitiers. Nous avons donc, par exemple, jeté un oignon et une courgette quelques kilomètres avant la frontière, pas bien grave mais râlant ! Nous sommes tombés sur une officier des douanes assez pointilleuse qui s’est mise à tout fouiller. Pas de bol, nous n'avions pas remarqué un paquet de salami collé à la paroi intérieure de notre frigo et elle l’a trouvé ! Si on l’avait vu on se serait empressé de le manger avant la douane évidemment ! Cela nous a valu une fouille minutieuse de toutes les caisses et un petit sermon à MC  enfermée dans un minuscule bureau, tout ça pour 150gr de salami oublié dans la frigo ! Autant vous dire qu’on a retenu la leçon pour les futurs passages frontières !

Enfin arrivés à Porvenir nous avons cherché un endroit de bivouac. C’est finalement derrière un hôpital désaffecté que nous avons posé le camp pour la nuit. Nous avons profité d’un petit resto pour nous remettre de cette longue journée de route. Le lendemain nous avions réservé notre traversée vers Punta Arenas avec les Saouteonwheels, nos amis voyageurs français. Traversée de 2h dans un bateau tout confort avec des petits salons. Arrivés à Punta Arenas nous étions attendus dans cette famille rencontrée en Argentine à El Calafate. La famille en question nous avait accostés dans la rue alors que nous étions garés mais à l’intérieur du Def’. Le papa, fan de Def, était en admiration et nous posait des questions. Au fur et à mesure de la conversation ils nous ont proposé de venir chez eux à Punta Arenas pour faire un asado (bbq). La proposition nous a bien tentée même si au départ nous ne pensions pas descendre si bas.

Après avoir tout arrangé avec Dona (la fille aînée de la famille et son fiancé Gerardo), nous sommes arrivés chez la famille Pardo jeudi soir avec Camille et Martin (Saouteonwheels). Accueillis comme des rois, nous avons partagé le repas familial tout en dégustant du vin chilien. Que demander de plus ? Ils nous ont hébergés dans un super appartement qu’ils louent en général mais cette fois-ci nous étions leurs invités ! Comment les remercier ? Nous avons trouvé l’idée de leur préparer à manger le lendemain. Une recette belge ! Un waterzooi ! On a passé à nouveau une super soirée après avoir visité Punta Arenas sous la pluie. Ensuite 2 jours plus tard, le samedi c’était le grand jour de l’asado organisé pour les employés de l’usine tenue par le papa, Rodrigo. Cette petite entreprise fabrique des paniers pour pêcher le crabe. C’est dans leur entrepôt que nous avons fait la fête toute l’aprem et soirée ! Mais avant ça nous oublions de mentionner notre visite d’un lieu mythique à Punta Arenas : le kiosko roca, petit snack qui sert des Choripane et du lait à la banane. On n'a pas hésité un instant à découvrir les spécialités locales ! C’est une sorte de pain rond entre le blini, le pain pitta et le muffin anglais fourré d’une pâte de viande et de mayo et accompagné (ou pas) de fromage fondu. C’était plutôt bon! On a aussi été visiter la maison des Braun (colons allemands qui détiennent une grande partie de la ville) et le cimetière plutôt atypique avec ses sapins coupés en boule. Mais revenons à la fête du samedi soir 😉 ! Une ambiance conviviale, de la viande délicieuse, de la bière, du vin et de la musique chilienne pour nous faire danser ! C’était vraiment un chouette moment ! Quand on a annoncé qu’on partait le lendemain matin ils étaient tellement déçus qu’on est resté une nuit de plus ! Le dimanche nous sommes partis tous ensemble faire une grande promenade pour atteindre le bout de l’île et le Phare le plus extrême du continent américain à 1h30 à pied du bout de la dernière route accessible en voiture. Après une marche difficile dans les galets le long du détroit de Magellan, nous avons eu la chance de voir des baleines ! Quel spectacle, Magnifique ! On a terminé la journée par déguster les délicieux empanadas au crabe de la sœur de Rodrigo.

Nous avons quitté le lundi, le cœur serré, cette famille qui nous a accueillis avec tant de générosité et d’attentions, c'est une expérience inoubliable !

Notre destination était à présent le parc Torres del Paine, magnifique parc national connu pour sa randonnée en forme de W et ses montagnes en pic appelées les tours comme le nom du parc l’indique . Nous avons bivouaqué à 60km de l’entrée du parc près d’une magnifique cascade. On n'a quasi pas dormi de la nuit à cause du vent qui tapait en rafale contre la tente mais le matin en voyant la vue c’était déjà oublié !

Nous avons passé 3 jours dans le parc à faire de petites balades car pour les trekking il fallait réserver des semaines à l’avance et comme ils sont d’une certaine difficulté cela n’aurait pas convenu à tout le monde 😜

Nous avons dormi une nuit dans un camping dans le parc mais ce ne fut pas notre meilleure expérience. En effet au réveil nous avons découvert que des rongeurs s’étaient infiltrés dans l’habitacle et rongé au moins la moitié de notre nourriture. Nous n’avions pas bien fermé les caisses et ils se sont aussi infiltrés dans la cuisine latérale (fenêtre de gauche). Un bon nettoyage et beaucoup de gaspillage mais nous avons préféré jeter tout ce qui était endommagé par précaution. Nous avons ensuite repris la route et quelques minutes plus tard MC s’est mise à crier. Une souris déambulait sur ses jambes ! C’était donc elle notre rongeur affamé ! Il aura fallu plusieurs minutes pour réussir à l’extraire de la voiture (merci Karim car les 3 autres n'en menaient pas large) mais nous étions surtout rassurés de savoir que ce n’était pas des rats qui s’étaient infiltrés dans la voiture !

Cela nous a valu pour les 2 jours restants des repas de survie comme des Aiki noodles et du quaker car c’était tout ce qu'il nous restait et on ne trouve pas grand-chose dans les petits magasins du parc à part des biscuits et chips.

Après 3 jours à contempler ces paysages, nous avons repris la route en direction du nord du Chili mais pour cela nous devions repasser par l’Argentine car il n’y a pas de routes qui remontent par le chili.

Nous sommes arrivés à la frontière et voyant la barrière fermée à 19h nous avons interpelé un militaire qui nous a suggéré de camper la. Une fois tout déballé nous avons réalisé que la frontière était encore ouverte jusque 22h. Trop tard la tente était ouverte. Nous avons donc fait du camping sauvage au poste frontière ! Pas commun comme endroit de bivouac mais plutôt calme ! Cela a eu comme avantage que nous étions les premiers le lendemain à la passer 😜 En avant pour 1000km pour rejoindre, en 2 jours, la frontière à Chile Chico au Chili.

En attendant la suite de nos aventures, nous vous embrassons bien fort ! Hasta pronto !