La route fut longue, asphaltée ou pas, escales dans des bleds pour y passer la nuit puis enfin San Martin de Los Andes ! Superbe petite ville qui ressemble à une station de ski suisse. Nous y avons passé 4 jours en profitant d’un camping  près de la ville afin de pouvoir nous balader, manger au resto, faire laver notre linge et flâner dans les magasins. Ça fait du bien de se reconnecter à la civilisation ! Puis Karim, ayant entendu un bruit bizarre ces derniers jours en conduisant, a inspecté la voiture et a découvert que le croisillon de l’arbre de transmission était en train de lâcher. Après avoir démonté toute la transmission du pont avant, il fallait trouver la nouvelle pièce. Heureusement il était possible de conduire en 2 roues motrices. On nous a donc conseillé de descendre un peu plus bas jusqu’à Bariloche, plus grande ville. Puis là-bas, grâce à des contacts sur Facebook mais surtout à Enrique (l’argentin que nous avions accueilli en Belgique avec sa famille il y a quelques mois), nous sommes tombés sur un revendeur de pièces et par miracle il avait ce qu’il nous fallait de stock. Le garage juste en face pouvait nous la remettre le jour même. Quelle chance ! Nous avons ensuite rejoint Camille et Martin, les Saouteonwheels, un jeune couple du Sud Ouest de la France.

Petit mot sur eux : Camille nous avait contactés avant notre départ grâce aux groupes Facebook de voyageurs pour nous dire qu’ils seraient en Amérique du Sud pour 8 mois comme nous à la même période et que ce serait chouette de se voir ! Après les avoir par hasard croisés à Montevideo lors de la reprise de notre Defender, nous étions restés en contact. Notre itinéraire était jusque là un peu différent puis enfin nous étions synchro, l’occasion de bivouaquer ensemble ! Ils avaient repéré un spot de rêve sur la plage au bord d’un lac entre Villa Angostura et Bariloche. C’est donc là que nous les avons retrouvés et y avons passé 2 nuits ! Nous avons poursuivi ensuite dans un airbnb 2 nuits à Bariloche. Puis nous avons repris la route en veillant à ne pas nous arrêter à Epuyen, ville qui a connu plusieurs cas de personnes contaminées par l’Hantavirus ayant muté et fait plusieurs morts. C’était donc pas le moment de tomber en panne ! Après 2 jours de route, nous sommes arrivés au Parc national de Los Alerces. On y a trouvé un magnifique endroit pour camper à 2 pas du lac où Alexis a pu tester sa nouvelle canne à pêche. Nous avons également sympathisé avec un couple qui nous a prêté leur kayak. Quel plaisir de se retrouver à 4 au milieu d’un lac de rêve à pagayer !

Après un break de 3 jours sans réseau, nous voilà à nouveau sur les routes. Destination vers un massif de la cordillère des Andes : El Chalten. Mais nous étions encore bien loin. Nous avons fait escale chez Myriam, un membre de la famille d’Anne de Patoul, amie d’enfance. Toute une partie de sa famille est partie vivre au Chili et Argentine dans les années 50. L’occasion pour nous de rencontrer une belge vivant la bas ! C’est donc à Los Antiguos que nous avons été accueillis et avons passé la nuit en bivouac dans sa propriété. Après avoir troqué nos confitures faites maison (ou plutôt faite « tente » comme dit Emilie), framboises contre abricots, nous avons repris la route 40 vers le Sud. Après plusieurs centaines de kilomètres parcourus tout en s’arrêtant visiter la cueva de los Manos (peintures préhistoriques de mains en négatifs sur des falaises), nous avons fait une halte bivouac à Gobernador Gregores pour la nuit.

Ce n’est que le lendemain midi que nous sommes arrivés à El Chalten et sa célèbre montagne : le Fitz Roy.

Nous y avons loué un airbnb pour 2 nuits.

Karim et Alexis sont partis en trekking pour atteindre le Fitz Roy et Émilie et MC sont restées  au chaud. Après 7h30 de marche dans la pluie, grêle et un vent terrible, ils sont heureusement revenus entiers à la maison, défi relevé !

L’étape suivante de notre périple était le glacier Perito Moreno à El Calafate. On l’attendait depuis le début de notre voyage. Ça y est on arrivait à El Calafate. La météo était très venteuse donc on a aussi passée 2 nuits dans un airbnb. Les Saouteonwheels sont venus nous rejoindre et ont dormi devant la maison.

On a ensuite été visiter le Perito Moreno. Et là, quel spectacle ! Époustouflant. Une des plus belles choses qu’on ait vue de toute notre vie. La quiétude qui y règne, le bruit des morceaux de glace qui se brisent et qui tombent dans l’eau, c’est magique ! Nous avons bivouaqué dans le Parc National pendant 2 nuits avec les Saouteonwheels et les El Cams (autre couple de voyageurs rencontrés aussi en allant chercher notre Def à Montevideo). Karim est parti faire le trekking du Big Ice avec Camille et Martin car c’était interdit au moins de 10 ans. Randonnée avec des crampons sur le magnifique glacier pendant plus de 4h. Sensation extrême de marcher sur cette étendue de glace !

Après quelques jours à El Calafate nous avons repris la route vers le Chili. Destination Ushuaïa ! Nous avions hésité à descendre jusque là mais finalement l’invitation d’une famille chilienne à Punta Arenas nous a convaincus (on vous en parle dans le prochain article). Pour arriver à Ushuaïa il faut passer la frontière chilienne, prendre un ferry puis repasser la frontière pour revenir en Argentine. Européens que nous sommes les frontières sont bien peu de choses mais quand vous êtes avec votre propre véhicule en Amérique du Sud c’est toute une affaire ! Premier poste frontière: sortir d’Argentine. Deuxième poste plus loin : entrée au chili avec contrôle du véhicule pour s’assurer que vous n’emportez pas toute une série de produits : viande, fruits, produits laitiers, bois (on vous en reparlera dans un prochain article : pincés à la frontière avec un paquet de salami qui s’était collé à la paroi du frigo 😢). Bref c’est toute une affaire de vider son frigo et sa cuisine de tous les aliments prohibés… une gestion qui nous a valu quelques gaspillages du style : on balance une courgette et un oignon par la fenêtre et on mange vite un concombre à 2km de la frontière!

Soit, une fois passés, nous voilà en Terre de feu ! En route pour le bout du monde !

Nous avons passé 2 nuits en bivouac dans le parc national d’Ushuaia avec les Saouteonwheels, parc dans lequel nous avons fait des balades. Puis 2 nuits en airbnb : une nuit avec les Camille, Martin et Sarah une voyageuse suisse et l’autre nuit à 4. Nous avons dégusté un crabe royal au resto, un peu touristique mais il fallait le vivre ! Ensuite sous une pluie diluvienne nous avons repris la route vers Punta Arenas au Chili avec un soucis de clignotants qu’on réglera finalement à Punta Arenas. Suite au prochain épisode ! Hasta la vista !